Chauffage et eau chaude grâce à la condensation

Les chaudières à condensation sont des chaudières qui ont un meilleur rendement et une moindre consommation de combustible. Elles permettent de récupérer la chaleur de vapeur d’eau en condensant cette dernière. Elles permettent de faire près de 35% d’économies sur la facture de gaz.

Et votre chaudière ? N’est-elle pas un peu vétuste ? Il est peut-être temps de faire des économies !

Le changement d’une chaudière trop vétuste vous permettra de réaliser d’importantes économies car la facture d’énergie baissera alors que le confort intérieur sera identique voire meilleur. Révisée une fois par an pour ne pas qu’elle s’encrasse et pour éventuellement changer les pièces usées, votre nouvelle chaudière à condensation vous offrira de longues années de confort et de sérénité.

Les chaudières à condensation à gaz, au bois, au fioul…

La technologie des chaudières à condensation peut se décliner à tous les types de combustibles possibles. La combustion primaire, quelle que soit l’énergie utilisée, génère de la vapeur d’eau dont la haute température est exploitée grâce à la condensation. Dans une chaudière classique ces vapeurs sont évacuées chaudes et ainsi se perdent un grand nombre de calories qui seraient exploitables.

Bien que le procédé soit surtout connu avec le gaz il est possible d’exploiter ce surplus d’énergie avec tous les combustibles possibles.

Les aides mises en place par l’état pour réduire les émissions de CO2 ainsi que les factures d’énergies exigent notamment ces nouvelles générations de chaudières à condensation pour être accordées.

Le prix et les aides :

Le prix d’une chaudière à condensation dépend du combustible et du modèle choisi.

Pour une chaudière à fuel à condensation, il faut compter entre 5000 et 10000€ TTC. Le prix d’une chaudière à gaz (naturel, butane ou propane) à condensation est plus accessible, de 4000 à 7000€ TTC pour les modèles les plus aboutis. Le coût de l’entretien est quant à lui extrêmement variable d’un professionnel à un autre, entre 50 et 150€ sont nécessaires chaque année.

Ces coûts d’investissement peuvent être amoindris par des aides financières. Un crédit d’impôt est mis en place pour favoriser l’accessibilité à cette technologie. Le conseil régional ainsi que l’agence nationale de l’habitat (ANAH) peuvent également délivrer des subventions sous réserve de certaines conditions. Un taux de TVA réduit peut être appliqué sur le coût d’achat et d’installation dans le cadre d’une rénovation de logement. Enfin, l’éco prêt à taux zéro permet un investissement pouvant aller jusque 30000€ remboursable en 10 ou 15 ans pour toute installation énergétique.

Gaz à condensation et installation solaire : le duo gagnant !

Le choix d’une chaudière à condensation peut être couplé à une installation solaire. Ces deux procédés permettront d’alléger considérablement les factures d’énergie et auront un faible impact sur l’environnement. La production d’eau chaude sanitaire peut être prise en charge à 50 voire à 80% par des panneaux solaires thermiques. L’énergie solaire étant gratuite, les économies sont importantes et rapidement ressenties. L’investissement de départ plus élevé qu’un mode de chauffage traditionnel classique est rentabilisé rapidement grâce aux économies faites. Associer chaudière à condensation et installation solaire c’est optimiser vos économies d’énergies et agir concrètement pour l’environnement.

L’installation et l’entretien de la chaudière à condensation :

L’installation d’une chaudière à condensation peut s’effectuer rapidement en faisant appel à un chauffagiste. Elle nécessite au préalable que le logement dispose d’un système de chauffage central basse ou haute température pour que la chaleur puisse être diffusée.

Différents modèles de chaudière existent. Certaines, appelées chaudière à condensation double service, intègre un ballon d’eau chaude à leur mécanisme. Ces modèles sont plus onéreux mais permettent la production d’eau chaude sanitaire, le ballon servant à stocker la quantité d’eau nécessaire aux besoins domestiques. Il est également possible de combiner les performances d’une chaudière à condensation dite à simple service avec un ballon d’eau chaude séparé pour un résultat similaire.

Une bonne isolation combinée à une utilisation optimale permet d’accroitre les économies réalisées. Une isolation de qualité entraine une baisse de la demande en énergie, le logement retient la chaleur ce qui assure une température homogène et agréable. Il est possible de choisir le moment où la chaudière produit de la chaleur grâce à un thermostat programmable.

Un entretien par un professionnel est obligatoire au moins une fois par an. Durant cet entretien le chauffagiste va nettoyer les différentes parties de la chaudière et s’assurer que celle-ci ne présente pas de risques pour les usagers. Bien entretenir sa chaudière permet de rallonger la durée de vie du produit, d’optimiser ses performances ainsi que de prévenir de toutes pannes ou dangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *