Le soleil, une énergie généreuse

Le soleil est une énergie disponible et gratuite qui est présente sur tout le territoire.

La puissance produite par 20 minutes de rayonnement solaire permettrait d’alimenter les besoins en énergie de la planète pendant 1 an !

Et chez vous quelle est la part du solaire que vous utilisez, ou que vous pourriez utiliser ? Il est peut-être temps de faire un bilan énergétique de votre habitation !

Utiliser l’énergie solaire c’est choisir le chemin de l’autonomie énergétique. La ressource est inépuisable et les technologies développées pour les capter sont de plus en plus performantes. Dans de nombreux domaines le solaire apporte une réponse rentable sur le long terme et ce également pour un chauffe-eau

Eau chaude solaire

C’est la chaleur que dégagent les rayons du soleil qui permet de produire de l’eau chaude solaire. Le rayonnement solaire chauffe un panneau dans lequel chemine un tube qui contient un fluide caloporteur. Ce dernier emmagasine la chaleur et est acheminé vers un ballon d’eau où la température du fluide est transférée à l’eau.

Une fois le transfert de chaleur établi le fluide redevient froid et est à nouveau renvoyé dans les panneaux solaires.

Produire de l’eau chaude solaire c’est profiter de la puissance quotidienne du rayonnement solaire.

L’eau chaude solaire permet de générer des économies importantes et a un très faible impact sur l’environnement.

La production d’eau chaude solaire peut se faire tout au long de l’année, il n’est pas impératif d’avoir un ensoleillement permanent. Un professionnel du domaine vous conseillera sur la capacité du réseau de chauffe en fonction de vos besoins ainsi que sur l’installation et notamment l’orientation à donner aux panneaux.

L’installation d’eau chaude solaire peut être couplée avec un chauffe-eau qui viendra en appoint pour compléter une consommation plus importante que d’ordinaire.

Produire de l’eau chaude solaire c’est contribuer activement à la réduction de l’empreinte carbone que l’on laisse.

Ballon solaire

L’appellation « ballon solaire » définit l’espace de stockage de l’eau chaude solaire. Cela s’apparente au cumulus ou encore au chauffe-eau. Ces trois termes sont employés communément pour désigner la même chose.

Il existe des chauffe-eaux solaires monobloc, ces derniers sont constitués des capteurs solaires qui sont directement accolés au ballon d’eau chaude solaire. Le tout est placé en extérieur, les dimensions restreintes de ce chauffe-eau monobloc ne permettent d’envisager qu’une utilisation modeste.

Aucun système d’appoint ne peut venir en complément c’est pourquoi il est particulièrement conseillé dans les pays chauds où le rendement peut être optimal.

Installation, entretien, quel prix pour un chauffe-eau solaire ?

Faire le choix d’installer un chauffe-eau solaire c’est choisir une énergie propre et gratuite.

Et si l’installation d’un chauffe-eau solaire n’est pas à la portée de tous il existe des aides nationales pour accéder à ce système de chauffage et/ou d’eau chaude.

Si l’investissement est conséquent, entre 2500 et 3000€ hors pose, la rentabilité s’effectue assez rapidement. Les factures d’énergie peuvent diminuer de moitié voire plus encore selon l’installation choisie.

L’entretien est à faire une fois par an et il faut compter autour de 160€ pour cette visite.

Comment ça marche ?

Chauffe eau solaireLe chauffe-eau solaire fonctionne selon un principe simple. La vitre qui constitue le panneau solaire thermique va capter la chaleur. Celle-ci est transmise au liquide caloporteur qui est souvent de l’eau avec de l’antigel. Le liquide caloporteur est ensuite véhiculé par des canalisations jusqu’au ballon d’eau chaude solaire.

L’eau contenue dans le ballon est ensuite chauffée par l’échangeur thermique qui transfert la chaleur captée par le liquide caloporteur. Ce liquide est ensuite refroidit pour qu’un nouveau cycle puisse s’effectuer.

L’eau chaude solaire peut être stockée dans le ballon car son isolation permet la conservation de la chaleur. Le volume d’eau pouvant être stocké varie en fonction de la taille et du modèle de ballon d’eau choisit. Ainsi, l’utilisation d’eau chaude ne nécessite pas un ensoleillement immédiat tant que le ballon contient de l’eau chauffée.

Les avantages du solaire thermique

Le premier avantage de posséder un chauffe-eau solaire est la réalisation d’économies, jusque 50 % sur les factures énergétiques. Les économies dépendent des habitudes de consommation ainsi que de l’ensoleillement du terrain. Elles permettent à l’acquéreur d’un chauffe-eau solaire de bénéficier d’un rapide retour sur investissement. De plus, il permet une certaine indépendance énergétique, fait non négligeable quand les prix du fioul et du gaz ne cessent d’augmenter.

Les panneaux solaires thermiques exploitent une énergie totalement propre et renouvelable. Ils permettent de tirer parti d’une énergie peu exploitée et inépuisable.

On estime qu’à l’issue de la durée de vie d’un chauffe-eau solaire, une vingtaine d’années, quelques 25 tonnes d’émissions de CO2 ont pu être évitées.

L’installation d’un chauffe-eau solaire sur un terrain lui apporte une valeur ajoutée non négligeable. En effet, nombre d’acheteurs sont soucieux de subvenir à leurs besoins sans avoir un impact négatif sur l’environnement.

Un chauffe-eau solaire peut être installé dans des régions considérées comme peu ensoleillées.

Les panneaux solaires thermiques ne demandent qu’un faible ensoleillement et peuvent être utilisés même dans des régions situées au Nord. Certes le rendement y est moins important mais l’installation reste rentable.

Pour pallier à ces baisses de production, un système d’appoint peut être intégré au ballon d’eau selon les modèles. Il produit de la chaleur et subvient aux besoins en eau chaude lors de période de faible ensoleillement.

Enfin, les différents modèles de chauffe-eau solaire permettent une adaptabilité totale au logement. Certes le panneau solaire thermique peut être placé sur une toiture, mais également dans un jardin ou sur une façade.

L’installation et l’entretien d’un système d’eau chaude solaire :

L’installation d’un chauffe-eau solaire doit être précédée par une déclaration de travaux à effectuer en mairie. Dans le cas de construction de maison, l’installation du chauffe-eau solaire doit être incluse dans le permis de construire.

Plusieurs modèles existent, certains regroupe le ballon d’eau et les panneaux thermiques, pour d’autres ces éléments sont séparés. Le chauffe-eau solaire monobloc est moins couteux mais ne peut pas être installé sur une toiture en pente. Le chauffe-eau solaire à éléments séparés est souvent préféré car il est possible de placer le ballon d’eau dans un local ou une pièce ce qui permet de conserver la chaleur du ballon plus longtemps.

Pour un rendement optimal de l’installation, une analyse de l’orientation et de l’emplacement du chauffe-eau solaire doit être effectuée. Une orientation plein sud permet de capter un maximum d’énergie. Pour l’emplacement de l’installation, des cartes d’ensoleillement par département sont disponibles pour faciliter le choix de potentiels acquéreurs. Les régions au Nord nécessitent une surface de panneaux thermiques un peu plus importante que dans le Sud pour un même rendement.

Le choix de l’installateur est également important autant pour la durée de vie de l’installation que pour son rendement. Choisir un installateur certifié Qualisol est conseillé car ce label indique que l’installateur suit une charte spécifique à la pose de panneaux solaires.

De même pour le choix d’un modèle de chauffe-eau solaire, privilégier les produits certifiés Solar Keymark ou CSTBat qui sont garants de qualité et de performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *