Le chauffage au charbon : une énergie dépassée ?

L’exploitation de mines de charbon est toujours d’actualité dans de nombreuses régions du monde. Si le charbon était une énergie de chauffage courante jusqu’au milieu du 20ème siècle il tombe en désuétude dans les habitations mais reste employé dans l’industrie.

Et chez vous, le système de chauffage est-il performant ? Faites un bilan gratuit des postes d’énergie pour voir où vous pouvez faire des économies.

La production d’électricité est devenue l’usage principal du charbon. La production d’électricité se fait dans des centrales thermiques à flamme. Il est brûlé dans une chaudière et chauffe de l’eau qui dégage ainsi de la vapeur. Cette dernière est conduite dans une turbine qui associée à un alternateur produit de l’électricité. Le charbon a longtemps été une énergie pour le chauffage et demeure dans quelques régions une énergie encore largement utilisée bien que polluante.

Critères d’un charbon de qualité

Un charbon de qualité doit remplir 4 critères :

  • Son taux d’humidité, plus ce taux est élevé moins il est performant.
  • Son % de cendres, un fort pourcentage de cendre est mauvais pour la chaudière et engendre un nettoyage plus fréquent.
  • Les matières volatiles, s’il y en a beaucoup c’est que c’est un charbon dit « jeune » qui ne sera pas performant.
  • Son Pouvoir Calorifique Inférieur, c’est l’énergie qu’il dégage une fois toute l’humidité évaporée.

Il existe différentes sortes de charbon dans lesquelles plusieurs niveaux de qualité sont disponibles :

  • Les anthracites sont des charbons bruts qui ont un faible % de matière volatile.
  • Les agglomérés sont des particules fines d’anthracite qui sont agglomérées avec un liant.
  • Les flambants sont un charbon de moindre qualité car son taux de volatile est élevé.
Quel que soit le type de charbon choisi pour son installation il convient de faire régulièrement entretenir son installation afin de prolonger la durée de vie des appareils de chauffage.

Le charbon producteur d’un excellent gazole

Le charbon laisse entrevoir des possibilités que l’on ne soupçonnait pas mais les industriels ont compris les ressources du produit et savent désormais les exploiter. Parmi les usages qui sont fait à l’heure actuelle du charbon, il existe la possibilité de produire des hydrocarbures.

La carbochimie permet grâce à des centrales spécifiques que l’on appelle CCGI (Cycle Combiné à Gazéification Intégré), de produire de l’essence. De nombreux gaz et carburants de synthèse peuvent être extraits par ce procédé. Selon les transformations qu’il a subies le charbon peut fournir un gazole de très bonne qualité mais également du GPL ou encore de l’essence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *