Solution pour un chauffage économique et naturel

Les pompes à chaleur sont des systèmes de chauffage et/ou de climatisation qui permettent un échange d’air chaud et d’air froid entre deux espaces. Le transport des calories se fait grâce à un fluide caloporteur qui utilise la chaleur de l’air, du sol ou bien encore d’une nappe phréatique.

Une pompe à chaleur peut être plus performante qu’un chauffage classique.
C’est peut-être l’une des améliorations à faire chez vous ?! Pour le savoir, faites un bilan gratuit !

Les pompes à chaleur sont de plus en plus performantes et se substituent de manière efficace aux systèmes de chauffage classiques. L’installation d’une pompe à chaleur doit être faite par un professionnel habilité à installer des circuits frigorifiques. En effet, le fluide frigorigène qui circule dans le système d’une pompe à chaleur doit être vérifié par le professionnel. Moins nocif que son prédécesseur, le fluide actuellement utilisé doit toutefois être confiné dans un circuit étanche.

Chauffage pompe à chaleur

Il existe plusieurs modèles de pompes à chaleur qui fonctionnent de différentes manières.
Tour à tour elles peuvent exploiter la chaleur de l’air, du sol ou de l’eau en fonction du modèle que l’on a choisi.

La performance de chauffage d’une pompe à chaleur se calcule en coefficient de performance (COP).

Pour choisir la pompe à chaleur qu’il vous faut il convient de faire un bilan thermique de votre habitation. En effet, si vous choisissez une PAC sous-dimensionnée elle va avoir tendance à fonctionner trop et va se dégrader rapidement et à contrario, une PAC surdimensionnée va s’arrêter trop souvent et va de fait s’user plus rapidement que prévu.

Fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur permet de prélever des calories (de la chaleur) présentes dans l’air, le sol ou l’eau et de les transférer à un fluide frigorigène qui va les emmagasiner pour les acheminer dans les pièces où l’on souhaite diffuser cette chaleur.

Schéma pompe à chaleur

A l’extérieur le système détend le fluide frigorigène, dont la pression a été abaissée grâce à un détendeur jusqu’à son évaporation au sein de l’évaporateur. Le fluide caloporteur peut alors être envoyé sous forme gazeuse vers le compresseur pour être comprimé jusqu’à la température programmée par l’utilisateur. Le gaz chaud arrive alors dans un condenseur qui va permettre au gaz chaud sous pression de revenir à une phase liquide dont la chaleur va pouvoir être exploitée pour le système de chauffage de la maison.
C’est la loi de la thermodynamique qui intervient, plus un fluide compressible va être comprimé, plus il va s’organiser (au niveau des atomes) ce qui engendrera un changement d’état (de gazeux à liquide par exemple, ou de liquide à solide).

Bref vous aurez compris que le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur n’est pas des plus simples. Pour imager cela quelques expériences que l’on a déjà tous faites permettent de comprendre grossièrement le principe :

  • La compression : Prenez une pompe à vélo, bouchez la sortie avec le pouce et comprimez l’air : Votre pouce chauffe. Lorsque l’on comprime un gaz (Seulement durant sa compression) la température de celui-ci augmente.
  • La détente : C’est le phénomène inverse de la compression, le meilleur exemple qu’on connaît est remarquable lorsqu’on vide un aérosol (déodorant par exemple), une forte sensation de froid est ressentie. Lorsque l’on détend un gaz (Seulement durant sa détente) la température de celui-ci diminue

Rendez-vous sur Wikipedia, si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur.

Aérothermie

L’aérothermie est un mode de chauffage qui prélève les calories de l’air extérieur pour réchauffer l’air ambiant d’une habitation. C’est grâce à un compresseur que la température de cet air extérieur va être augmentée, le fluide caloporteur va transmettre sa chaleur au réseau de chauffage de l’habitation.

COP

Le COP est le Coefficient de Performance. Cela détermine le rapport entre l’énergie consommée par le système de chauffage et l’énergie produite par ce dernier. Par exemple une PAC qui a un COP de 3 va consommer 1 unité, d’électricité en l’occurrence, et restituer 3 unités de chaleur. La qualité de l’appareil et l’écart de température entre intérieur et extérieur permettent de définir le coefficient de performance.

Prix d’une pompe à chaleur

Le prix des pompes à chaleur varie en fonction du volume de l’installation à chauffer (en m3) ainsi que de la nature de la PAC à installer (Pac air-air, air-eau, eau-eau ou aérothermique).
A chaque projet d’installation d’une PAC correspond un coût qui lui est propre.

Néanmoins nous pouvons fournir une moyenne des coûts d’installation d’une PAC (source ADEME) :

  • PAC aérothermique dédiée au chauffage, 11 000€ HT, pose comprise ;
  • PAC géothermique dédiée au chauffage à capteurs verticaux, investissement supplémentaire de 2 500 à 4 000€ TTC (coût des capteurs et du forage) ;
  • PAC géothermique dédiée au chauffage à capteurs horizontaux, investissement supplémentaire de 1800 à 3000€ TTC pour une installation à capteurs horizontaux ;
  • CET (chauffe-eau thermodynamique) (60% des installations), entre 3000 et 4 000€ TTC fourni et posé.
  • En fonctionnement, une PAC coûte entre 3 et 7€/m² par an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire hors abonnement d’électricité.

Entretien d’une PAC

L’entretien des pompes à chaleur doit s’effectuer 1 à 2 fois par an afin de s’assurer du bon fonctionnement de la pompe et notamment de l’étanchéité du circuit dans lequel passe le fluide frigorigène.

Installation d’une Pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur doit être faite par un frigoriste professionnel. Un artisan ayant reçu le label Qualipac sera le garant d’un savoir-faire professionnel. Il saura vous orienter au mieux dans vos choix et s’appuiera sur un bilan thermique de l’habitation pour vous indiquer le modèle le plus approprié à votre habitation.

Les différents types de pompes à chaleur :

Pompe à chaleur Air-Eau | PAC Air-Eau

La PAC Air-Eau vous permet de chauffer de l’eau grâce à la chaleur de l’air extérieur. Ce système de PAC peut indifféremment alimenter un système de chauffage mais également fournir de l’eau chaude sanitaire (ECS).

Pompes à chaleur Air-Air | Pac Air-Air

La pompe à chaleur Air-Air permet de capter les calories de l’air extérieur par le biais d’un fluide frigorigène qui les restitue à l’intérieur de l’habitation sous forme de souffle chaud. Ce fonctionnement permet de chauffer une maison et peut selon les modèles fonctionner à l’inverse et prélever les calories de l’air intérieur pour restituer un air rafraîchi. Il fera alors office de climatiseur. Les modèles sont alors dits réversibles.

Pompes à chaleur Eau-Eau |Pac Eau-Eau

Les pompes à chaleur eau-eau vont puiser les calories dans une nappe phréatique. A température constante elles permettent, quelle que soit la saison, de tempérer le fluide frigorigène du circuit de chauffage avant que ce dernier soit compressé pour monter en température.

Pompes à chaleur géothermique

Les pompes à chaleur géothermique permettent de capter la chaleur du sol. Cette dernière est issue du rayonnement solaire ainsi que du rayonnement du noyau terrestre. Un circuit est enterré à plus ou moins grande profondeur afin de collecter la chaleur résiduelle du sol. La surface du circuit doit être 1.5 à 3 fois supérieure à la surface à chauffer.

Pompes à chaleur haute température

La pompe à chaleur haute température permet de fournir de la chaleur à un réseau de chauffage ainsi que de l’eau chaude sanitaire (ECS). Les températures que peuvent atteindre les PAC haute température sont de l’ordre de 60°c (les PAC basse température sont autour de 40°c). Il se développe des PAC très haute température qui génèrent de l’eau à près de 85°c.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *