Optimiser le chauffage et la qualité de vie

Un logement bien isolé donne un lieu d’habitation beaucoup plus confortable et sain.
La température conseillée dans une habitation est de 19°c, avec une bonne isolation cette température devrait être constante à l’année.
Si vous recherchez le frais en permanence en été et que vous ne quittez pas votre gros pull en laine en hiver peut-être alors que votre isolation est à revoir.

Et chez vous ? Depuis combien de temps des travaux d’isolation n’ont pas été faits ?
Pour avoir une idée de ce qui serait à prévoir pour améliorer votre confort, faites un bilan !

Chauffer son lieu d’habitation à plein régime pour que toute la chaleur s’échappe vers l’extérieur représente un gaspillage évident, du point de vue énergétique comme sur le plan financier.

Il est donc inutile et inefficace de se mettre à la recherche d’un meilleur système de chauffage si le logement est mal isolé.

En revanche, grâce à une bonne isolation intérieure, la fraîcheur naturelle est également préservée en été, l’utilisation des ventilateurs et de la climatisation devient inutile ou limitée. Dès lors, pour garder une température agréable à l’intérieur et se protéger du rayonnement solaire, il suffit d’adopter quelques gestes simples.

Une bonne isolation de maison présente aussi les avantages d’isoler les habitants contre les bruits extérieurs et de protéger plus longtemps le logement contre les dégradations dues aux variations de température. Il est également indispensable de penser à associer une bonne isolation à un système de ventilation efficace. Depuis novembre 2007, la réglementation thermique fixe les performances énergétiques à réaliser dans les nouveaux logements, de manière à mettre en œuvre des économies d’énergie.

Il semble évident de s’intéresser d’abord à l’isolation des combles et des toits. L’air chaud s’élève, c’est la raison pour laquelle la chaleur s’échappe en priorité par ces endroits. L’isolation permet d’empêcher ce phénomène et une bonne ventilation l’aide à répartir cette chaleur à l’intérieur du logement. Des combles bien isolées peuvent également apporter la possibilité de créer une surface habitable de plus dans le logement. En ce qui concerne les fenêtres, il faudra veiller à leur étanchéité et à la qualité des vitrages.

Les techniques d’isolation intérieure

Pour isoler un logement de l’intérieur, les techniques sont relativement simples à mettre en œuvre. Le principe est également facile à comprendre: il s’agit d’ajouter une couche, qui viendra s’interposer entre l’intérieur et les parois, que le contact avec l’extérieur rend froides, c’est donc une étanchéité à l’air que l’on met en place.

Que ce soit pour les combles ou les murs, on peut choisir de fixer un isolant sur une ossature métallique, puis de le recouvrir à l’aide d’une finition intérieure. L’isolant retenu peut être de la laine minérale (laine de verre ou laine de roche) associé dans ce cas obligatoirement à un pare-vapeur ou un autre choix peut être celui d’un matériau synthétique (polystyrène ou polyuréthane). On peut également se diriger vers les laines naturelles, le liège, la fibre de pois ou la perlite.

Pour savoir quelle est la qualité d’un isolant, il faut connaître sa performance thermique.

Celle-ci est symbolisée sur la fiche du produit par la lettre R et calculée en m2.K/W.

Une autre technique est d’ajouter directement au mur des panneaux composites, fixés à un parement de plâtre, en général par collage. Un des inconvénients de l’isolation intérieure des murs (plutôt que celle qui sera réalisée par l’extérieur) est d’empiéter sur la surface des pièces. En revanche, l’aspect extérieur de la maison est préservé.

Installation et prix de l’isolation intérieure

Le prix est moins élevé que pour une isolation extérieure.

On comptera entre 30 et 60 euros par mètre carré pour une isolation des murs, entre 10 et 15 euros le mètre carré pour les combles.

Selon la configuration de l’habitat, ces travaux peuvent être réalisés par un bon bricoleur, du moins en ce qui concerne les combles et les murs. L’isolation des sols est plus délicate.

Mais choisir un professionnel permettra aussi de bénéficier de la TVA à taux réduit (au lieu de 20%) sur le matériel et sur la main d’œuvre ainsi que du crédit d’impôt, qui ne sera pas accordé si les travaux sont effectués par un particulier. Avant de choisir son entreprise, il est nécessaire de lui faire réaliser une estimation des travaux et de lui demander un devis détaillé. Le crédit d’impôt, obtenu sur présentation de la facture, sera de 30%.

Propriétaires comme locataires peuvent demander à bénéficier de ces aides. Il existe également des prêts à taux réduits proposés pour financer les travaux qui conduisent à une meilleure maîtrise de l’énergie. Il pourra aussi être intéressant de se renseigner auprès des collectivités locales, de l’ANAH, pour savoir si des aides sont accordées et à quelles conditions. De plus, les travaux d’isolation seront vite rentabilisés grâce aux économies qu’ils permettront de réaliser en baissant le montant de la facture énergétique.

Isolation thermique intérieure en image

Isolation plafond

L’isolation d’un plafond vous permet de préserver la chaleur émise dans une pièce, réduire un volume d’air trop important et préserver vos voisins de bruit que vous pourriez faire et inversement vous préserver du bruit qu’ils pourraient causer.

Les matériaux, les techniques et toutes les étapes de l’isolation d’un plafond vont être détaillées dans la page isolation plafond, vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Isolation mur intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur permet de gagner en efficacité de chauffage, cela permet également de remettre à neuf des murs très dégradés dont la réfection serait trop laborieuse.
Là encore une grande diversité de matériaux est possible. Chacun d’entre eux a ses propres capacités et se présente sous différents conditionnements. Ainsi en fonction de vos besoins vous pourrez adapter l’isolant, sa nature et son épaisseur.

Pour en savoir plus sur l’isolation de murs par l’intérieur vous pouvez consulter la page qui lui est dédiée isolation mur intérieur.

Isolation sol

Lorsque l’on veut refaire une isolation, on pense souvent aux murs, aux plafonds, mais le sol fait bel et bien souvent défaut ! Et pourtant ! Si l’on a une cave, un appartement mal isolé ou inoccupé en dessous cela peut être une réelle source de froid. C’est un pont thermique dont il faut vivement se préoccuper.  En ce qui concerne l’isolation des sols, on pourra opter pour un revêtement isolant. Si, cependant, on souhaite quelque chose de plus efficace, il faudra alors créer, si c’est possible, un vide sanitaire ventilé, recouvert par un isolant.

Pour connaître les techniques et matériaux utilisés pour ce type d’isolation rendez-vous sur la page isolation sol. Cette dernière vous apportera des informations précieuses sur les méthodes à employer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *