Isolant naturel à grande résistance mécanique

La laine de bois est un matériau aux avantages multiples. D’un point de vue écologique d’une part et d’un point de vue fonctionnalité et performance d’autre part.

Peut-être est-ce le matériau qu’il vous faut !

La matière finale peut être conditionnée sous des formes différentes dont les usages sont bien différents. En effet, les panneaux rigides sont principalement utilisés pour l’isolation des toitures car leur densité leur permet de supporter des pressions importantes. Ils sont également employés pour une isolation de la maison par l’extérieur appelée ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur). Cela en fait un matériau résistant et écologique.

Ces deux conditions font de ce matériau un allié important des constructions modernes.

Il existe d’autre part des panneaux semi-rigides qui ont des utilisations plus spécifiques en intérieur. Souples et compressibles ces panneaux peuvent s’insérer dans les solives d’un plancher  ou entre des chevrons. Leur découpe est facile et peut s’effectuer simplement à l’aide d’un couteau pour isolant. Vous pourrez ainsi faire la découpe qu’il vous faut.

 

Et en cas d’incendie ? Comment se comportent les panneaux de bois ?

Il a été testé et démontré que les panneaux de laine de bois avaient une grande capacité de résistance.

Au contact de la chaleur le matériau produit une couche carbonée qui ralentit entre 6 et 8 fois la propagation de la chaleur.

La résistance du matériau est connue depuis longtemps.
D’ailleurs, en cas d’incendie dans une maison à ossature bois les pompiers sont autorisés à rentrer mais pas forcément dans d’autres types de construction (le ciment supporte très mal le feu). Lorsque l’on voit des maisons incendiées, la toiture s’est souvent effondrée mais il reste les poutres qui constituaient l’armature de la maison. Il n’y a donc pas de risque à avoir concernant la résistance de l’isolant en cas d’incendie. Le temps de combustion dont le bois fait preuve laisse le temps aux occupants de la maison pour sortir, et aux pompiers d’intervenir.

Afin de prévenir les risques d’incendie il est obligatoire depuis le 9 mars 2015, d’installer à son domicile des détecteurs de fumées qui visent à prévenir le plus en amont possible les occupants d’une maison en cas de départ de feu. On estime à plus de 400 le nombre de personnes qui pourraient être sauvées par an, par ce dispositif.


Isolant écologique

Sur le principe, la laine de bois est un agglomérat de copeaux de bois qui ont été additionnés d’un liant minéral et qui humidifié sont compressés en panneaux (ou plaque rigide).
Pour comporter toutes les composantes d’un isolant écologique il faut bien évidemment que le bois, dont sont issus les copeaux utilisés, soit produit dans des forêts gérées de manières durables.
La provenance de bois issus de forêts régionales proches du lieu de production engendrera un faible coût de transport et influencera sa note finale dans le bon sens.

Il existe un classement de ces produits grâce aux fiches de données environnementales et sanitaires.

Ces dernières comptabilisent tous les maillons d’une chaine de production comprenant pour celle qui nous intéresse ici, la coupe, le transport, la transformation et le conditionnement. Chaque filière est analysée et bénéficie d’une note attribuée en fonction de l’impact écologique qu’elle engendre.  Les moins gourmands en énergie se verront attribuer la note A+ et les plus énergivores entraînants de grandes consommation d’énergies non-renouvelables auront quant à eux la note C.

Précautions à prendre

Il convient d’être vigilent au moment de la pose il ne faut en aucun cas qu’il y ait un quelconque résidu d’humidité car son contact prolongé pourrait faire chuter les performances thermiques de l’isolant et propager cette humidité au reste de l’habitation et en dégrader sérieusement la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *