RT 2012 Isolation

La réglementation thermique 2012 appelée aussi RT 2012 est une loi issue du Grenelle de l’environnement 2012 qui vise à adapter des normes de construction des bâtiments pour que ces derniers soient moins énergivores et limitent les émissions de gaz à effet de serre.

Vous avez des travaux d’isolation à entreprendre ? Prenez le temps de faire un bilan de votre habitation pour partir sur de bonnes bases.

C’est grâce à la prise de conscience sur le réchauffement climatique et ses conséquences que les choses doivent avancer sur le terrain des économies d’énergies. Dans ce cadre la RT 2012 a vu le jour. Elle est rentrée en application en janvier 2013 et remplace la RT 2005 jugée trop peu exigeante. Ces deux réglementations ont pour buts d’améliorer les performances d’isolation de maison et la baisse des consommations énergétiques.

Isolation RT 2012

Afin de réduire la consommation énergétique d’une maison, l’isolation thermique est le premier des axes sur lesquels il convient de se pencher. En effet, moins une maison laisse échapper de chaleur, moins elle doit en produire et donc cela fera diminuer la consommation d’énergie (que ce soit électricité, gaz, bois, fioul…).

Des combles, à la toiture en passant par les murs et les sols chaque surface de la maison doit être correctement isolée. Laine de verre (type Isover), laine de roche (type Rockwool), ouate de cellulose ou encore laine de bois sont les matériaux privilégiés pour améliorer significativement les performances et réduire les ponts thermiques.

La mise en place de ces isolants couplée éventuellement à un pare-vapeur, notamment dans les combles perdus est la clé d’une isolation thermique réussie.

Maison basse consommation

Un logement basse consommation est défini par un logement qui a une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 50kWh/m²/an. Ce critère de consommation peut être pondéré en fonction du lieu d’habitation et de son altitude notamment.

La réglementation thermique de 2012 (RT 2012) est une réglementation transitoire qui prépare à la RT 2020 visant à créer des bâtiments à énergie passive.

Pour l’heure, la législation en vigueur vise à produire des habitats qui ont une étanchéité à l’air idéale. Un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) permettra le renouvellement nécessaire de l’air.
Les Bâtiments Basse Consommation (BBC) sont soumis à des exigences plus strictes et sont approuvées par un label, initialement c’était le label BBC-Effinergie désormais remplacé par le label HPE (Haute Performance Energétique). Il existe également un label supérieur appelé le THPE (Très Haute Performance Energétique) qui lui va plus loin dans les exigences requises pour l’obtention du label.

Consommation en énergies primaires et autres exigences de la RT 2012

Les énergies primaires sont les énergies qui sont produites par des centrales. La consommation en énergie primaire (CEP) est une donnée primordiale pour la réglementation thermique 2012. En effet, chaque bâtiment devra avoir une CEP inférieure à une CEP maximum imposée sur chaque territoire. Cette mesure vise à adapter la législation en fonction du territoire sur lequel on est établi. Il est vrai que les besoins en termes d’isolation ne sont pas les même si l’on réside à Nice ou à Mouthe, dans le Doubs. Il est donc important d’adapter les normes.

Afin d’obtenir une CEP minimum il faut prendre en compte les éléments suivants :

  • La production de chauffage
  • La production d’eau chaude sanitaire (ECS)
  • La climatisation
  • La ventilation
  • Les auxiliaires de chauffage (ventilateurs, pompes à chaleur…)
  • L’éclairage

Les autres exigences de la RT 2012 sont la B-Bio et la TIC.

La B-Bio correspond au Besoin Bioclimatique qui incite à minimiser la consommation énergétique en pensant dès la conception du bâtiment à réduire cette consommation.

La TIC est la Température Intérieure Conventionnelle qui est calculée en cas de forte chaleur. L’isolation du bâtiment doit aussi jouer un rôle de protection face aux fortes chaleurs, de ce fait une température agréable sera permanente et les systèmes de climatisation ne seront pas nécessaire ou très peu et de fait la consommation énergétique sera réduite sur tous les fronts.

Vos obligations dans le cadre d’une construction aux normes RT 2012

Les professionnels que vous allez rencontrer lors de votre parcours de construction ou de rénovation, que ce soit les constructeurs, les architectes, les fournisseurs de matériaux, les artisans, les institutionnels, doivent tous vous informer des obligations qui concernent leur corp professionnel respectif et qui sont liées à la RT 2012.

Nous allons lister ici les différentes obligations auxquelles vous êtes tenues :

  • Conformité de votre bâtiment avec les exigences B-Bio, CEP et TIC.
  • Les fenêtres et baies-vitrées doivent au moins représenter 1/6ème de la surface totale des murs extérieurs, afin de favoriser l’éclairage naturel.
  • Utiliser une source d’énergie renouvelable ou une alternative homologuée notamment pour la production d’eau chaude.
  • Procéder à une étude thermique qui validera le respect des 3 exigences (B-BIO/TIC/CEP).
  • Une attestation d’engagement au dépôt du dossier du permis de construire.
  • Une attestation de fin de travaux, qui comprend le test de perméabilité à l’air fait par un professionnel agréé par le ministère chargé de la construction.
C’est la première fois que des exigences thermiques sont validées par un test final.

Auparavant les professionnels et les propriétaires s’engageaient à mettre en œuvre un ensemble de moyens, mais cela s’arrêtait au stade de l’engagement. L’obligation de résultats qu’apporte la RT 2012 permettra l’application plus stricte de la réglementation thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *