Une circulation d’air primordiale dans l’habitat

La salubrité d’un bâtiment, quelle que soit sa taille, dépend de plusieurs facteurs : étanchéité, isolation, qualité des matériaux et bien évidemment ventilation. En effet, une habitation particulièrement bien isolée sera un plus mais si l’humidité n’arrive pas à s’extraire de cette enveloppe trop hermétique, elle va stagner et mettre en péril tous les efforts de confort et d’amélioration de l’habitat.

Vous n’avez pas encore de VMC ou souhaitez savoir si cette dernière est suffisante ? Faites un bilan de votre habitation et recevez de précieux conseils personnalisés.

La mise en place d’une VMC même simple fera circuler l’air et assainira toute l’habitation. Cette installation peu onéreuse permettra l’allongement de la durée de vie de tous les matériaux présents dans votre maison et de renouveler l’air de l’habitation. En empêchant l’humidité de stagner cela aura pour effet d’assainir toute la maison.

VMC Simple flux : fonctionnement et implantation

Le principe de fonctionnement d’une VMC simple flux est de prélever l’air des pièces de vies où l’on produit principalement de la vapeur d’eau à savoir salle de bain, WC et cuisine. On extrait de manière continue une quantité d’air qui peut être fixe ou variable selon les modèles de VMC.

Pour les VMC les plus basiques et assez bas de gamme vous pouvez en trouver à moins de 50€ puis elles peuvent monter jusqu’à près de 500€ pour le bloc d’aspiration. Il faudra ajouter à cela les tuyaux d’extraction et d’évacuation, les bouches d’aération, les colliers de serrage et éventuellement le coût de l’aménagement, si ce n’est pas déjà fait, du circuit d’aération principal et sur les portes et fenêtres.

La VMC se positionne autant que possible en hauteur et avec une extraction sur le toit. Cette solution apporte une simplicité en termes d’organisation du réseau de tuyau d’extraction car les combles peuvent permettre d’accéder aux pièces concernées plus simplement.

Une bouche d’extraction extérieure, sur un toit ou en façade, est primordiale pour le bon fonctionnement de la VMC. Il a souvent été vu des installations de VMC qui rejetaient l’air vicié dans les combles. Cet air est saturé d’humidité et emprisonné sous la charpente il va dégrader les isolants en place et maintenir l’air vicié dans l’habitation.

VMC Hygro B

La VMC hygro B est une VMC simple flux qui extrait l’air vicié des pièces d’eau en fonction du taux d’humidité. Les bouches de ventilation s’ouvrent plus ou moins en fonction de l’humidité en présence ou bien grâce à une minuterie (par exemple couplée à un éclairage de lumière) ou encore avec un détecteur de présence.

Certaines bouches d’aération ventilent en continu pour compenser le fonctionnement alternatif des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *